Une ville de gangs, et puis..
 

Partagez | 
 

 Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

I'm a Hero ! ☆

 I'm a Hero ! ☆


Messages : 81
Inscrit le : 14/07/2012

Carte d'identité
Âge: 12ans
Gang: Aucun
Relations:

MessageSujet: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Sam 22 Sep - 10:23

Souffrance intense.



Après une dur de journée de cours ainsi qu’à son boulot, Yuu pouvait enfin se détendre. Enfin presque, elle avait une tonne de devoirs qui l’attendait et ça ne la motivait que très moyennement à rentrer chez elle pour s’y mettre. Elle se demandait même très souvent pourquoi est-ce qu’elle continuait à vivre comme ça, comme si de rien n’était mais elle ne trouvait jamais vraiment de réponse. SI elle continuait de vivre sa vie et de bosser à l’école c’était uniquement parce que ça aurait été ce que son père aurait voulu s’il était encore en vie. Même si étant donné qu’elle avait déjà un travail rien ne l’obligeait à continuer de travailler pour en avoir un meilleur, d’autant plus qu’elle ne savait pas du tout ce qu’elle comptait faire.

Enfin bref, ressasser les mêmes choses indéfiniment ne servirait à rien. Avec un soupire Yuu pris le chemin vers sa maison, elle aurait bien aimé aller s’isoler dans le par cet y passer la nuit mais bon… Ce n’était pas toujours tranquille ici, en plus il y avait souvent des gens qui y faisaient des choses pas très catholique la nuit. Elle aurait préféré qu’il y ait une forêt à proximité de la ville mais ce n’était pas le cas malheureusement. Du coup elle allait devoir se contenter de l’espace urbain pour cette nuit.

Alors qu’elle était toujours en train de marcher dans la rue, un groupe de mecs l’entourèrent l’obligeant à s’arrêter et ils se mirent à lui faire des propositions qui sous entendaient qu’ils ne voulaient pas son bien. Agacé, Yuu sortit sa clé à molette qu’elle gardait toujours dans une de ses poches de jean et la brandit devant les types qui se mirent à rigoler en voyant ça. C’est ça qu’ils rigolent, ils feront moins les malin quand ils se retrouveront au sol. La petite demoiselle leur sauta dessus et les assomma promptement en leur donnant de violent coup de clé à la tête. Certain avait du sang qui coulaient mais la jeune fille s’en fichait complètement, elle avait été gentille pourtant, vu ce qu’elle faisait à ses camarades de classe fut un temps…

Enfin bref. Une fois ce petit désagrément passé elle rangea sa clé à molette dans sa poche et se remis à marcher sous les regards ébahi des passants qui observé la scène et se demander s’ils devaient appeler la police. Yuu ne fit pas attention plus longtemps à ce que disaient les autres dans son dos car ça ne l’intéressait pas du tout et continua son chemin comme si de rien n’était et que ce qu’il venait de se passer n’était pas plus différent que d’ouvrir une bouteille d’eau car on avait soif. Quelques minutes plus tard, alors qu’elle passait devant un énième passant, ce dernier lui agrippa le bras et sans lui demander son avis l’entraîna dans une ruelle à côté. Yuu se débâtit et poussa des cris de prosternation mais cela ne servait à rien, l’homme était bien trop fort pour elle et les passants semblaient complètement l’ignorer.

Arrivée dans la ruelle, l’homme la plaqua contre un mur et lui lança un regard froid.


« Tu sais qui est-ce que tu viens de blesser tout à l’heure ? »

« Euh… Un groupe de pervers ? »

« T’as massacré un de mes amis. Et je vais te rendre la pareille. »

Yuu ne se serait jamais imaginé qu’en se défendant d’une agression en étant plutôt gentille avec son agresseur cela lui retomberait dessus. Mais de toute évidence la vie était pleine de surprise et n’était pas forcément logique. La petite demoiselle se fit donc massacrée, elle reçut des divers coups un peu partout sur son corps et son visage et au bout de quelques minutes elle saignait à plusieurs endroits et on ne comptait plus le nombre de bleus qu’elle avait. Elle n’avait absolument rien pu faire contre ce type, comment se faisait-il qu’il soit aussi fort ? Yuu avait beau essayer de le frapper, de se débattre, d’essayer de s’enfuir, de le feinter ou autre pour s’en sortir, rien n’avait marché.

Elle était tombée sur quelqu’un de très fort et c’était bien la première fois que ça lui arrivait. Lorsque l’homme se décida enfin à la laisser la jeune fille avait l’impression qu’elle était au bord de l’évanouissement. Mais sa colère et sa fierté l’empêchait de tomber dans les pommes, elle était terriblement frustrée de n’avoir rien pu faire et d’avoir été complètement impuissante. Bon sang mais c’était qui ce type ?!


« La prochaine fois, réfléchit avant de t’en prendre à quelqu’un. »

« Qui… Qui es-tu ? »

« Un membre des Black Virus. »

Sur ces dernières paroles, l’homme sortit de la ruelle laissant la jeune fille blessée toute seule assise contre le mur qui été désormais tacheté de sang. Yuu resta ainsi pendant quelques minutes avant de faire un effort surhumain pour se relever à l’aide sur mur et tout en s’appuyant dessus elle commença doucement à sortir de la ruelle. Elle ne pouvait pas rester ici, elle devait rentrer chez elle pour soigner ses blessures avant qu’elle n’y succombe. Douloureusement, la jeune fille se déplacement très lentement en laissant échapper quelques gémissements plaintifs de temps à autre à cause de ses blessures qui la brûlait. Sa vision était floue et du sang coulait le long de son front qui commençait de plus en plus à lui obstruer la vue. Puis soudain, elle rentra dans quelqu’un avant de lui tomber littéralement dessus.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Hell Spirits |

| Hell Spirits |


Messages : 36
Inscrit le : 27/08/2012

Carte d'identité
Âge: 16 ans
Gang: Hell Spirits
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Mar 25 Sep - 17:55


Lewis ne se souvenait même plus de la raison pour laquelle il était sorti. Les cours ? Impossible, il était sorti du lycée il y a déjà trois heures. Les courses ? Ce n'était pas à lui de les faire. Donc, il n'y avait concrètement aucune réelle raison à ce qu'il soit dehors, si ? D'autant plus qu'il détestait sortir, ce qui expliquait son teint plus pâle que la moyenne et qui ne manquait pas d'inquiéter toute personne qui ne le connaissait pas, lui et son aversion pour le monde extérieur.

Mais en plus d'être sorti, il était dans un quartier assez ... "craignos" : Uan. Là où sévissaient les Black Virus. Lewis leur avait toujours trouvé un nom étrange. Tout ce que le mot virus lui évoquait, c'était un virus informatique ou le virus de la grippe : en somme, quelque chose de bien facile à éliminer. Ce qui ne correspondait absolument pas à la réputation de ce gang, connu pour être le plus puissant et le plus influents. Personnellement, Lewis pensait que c'était surtout une meute d'animaux libérés d'un zoo plus que d'une bande réellement organisée comme les autres clans. Quel intérêt y a-t-il à foncer dans le tas pour tout détruire si c'est pour en subir les conséquences ? C'était tellement plus simple de tout détruire sans obtenir de quelconques représailles. C'est également plus simple lorsqu'on ne se vante pas de tel ou tel acte. Attirer l'attention sur soi, se vanter ... Des actions pathétiques, en somme.

Les écouteurs vissés aux oreilles, l'isolant des bruits extérieurs, les yeux obstinément rivés vers le sol et la capuche rabattue sur la tête, il avait vraiment l'air de vouloir se couper du reste. Et c'était exactement son attention. Que personne ne lui parle, que personne ne le dérange, qu'il puisse rester dans sa bulle. Dans son monde, sans laisser personne y entrer. Le seul problème, c'est que déjà qu'à la base, avec les yeux baissés, il n'y voyait pas grand-chose, alors avec les cheveux qui se baladaient dans son champ de vision et la capuche par dessus le tout, il ne risquait pas d'y voir beaucoup plus ... Et c'est exactement à cause de ça qu'il rentra dans quelqu'un sans même l'avoir remarqué avant. Et que le quelqu'un lui tomba dessus avec toute la grâce d'une éponge mouillée tombant de l'évier pour s'écraser sur le sol, tout un poème de beauté et de ... Bref. Et le pire, c'est que la personne lui tomba dessus et s'étala comme de la confiture sur une tartine sur lui. Suuuuper.

Il eut un léger mouvement de recul par réflexe avant de se rendre compte de l'état de la personne dans laquelle il avait buté. Elle saignait et paraissait vraiment mal en point. Lewis soupira. Encore une inconsciente qui devait avoir défier les Black Virus ... Il se redressa sur ses coudes autant qu'il le pouvait et s'apprêtait à repousser le corps de la jeune fille sur le côté pour se lever lorsqu'une petite voix dans son esprit l'interpella. Allons bon. Une connerie comme la conscience était en train de lui dire de faire quelque chose. Un tout petit quelque chose. Mais à lui, Lewis, ça demandait un effort surhumain. Bon. Ça lui ferait sa bonne action de l'année et qu'on en parle plus. Il pencha légèrement la tête en avant et murmura :

« Ca va aller ou t'as besoin d'aide ? »

Aider quelqu'un. Ou quelque chose qu'il n'avait pas fait depuis qu'il était gosse. Mais qu'est-ce qui lui avait pris de demander un truc pareil ?!

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I'm a Hero ! ☆

 I'm a Hero ! ☆


Messages : 81
Inscrit le : 14/07/2012

Carte d'identité
Âge: 12ans
Gang: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Sam 29 Sep - 11:08

Une position pour le moins... Particulière.



Yuu n’avait pas eu le temps de voir sur qui elle été tombée mais une chose était sûre, elle était allongée de tout son long sur cette malheureuse personne qui s’était retrouvée au mauvais endroit au mauvais moment. La petite demoiselle tenta de se relever mais les forces lui manquèrent et elle réussis à peine à bouger ses bras, c’était vraiment pas de chance… Elle devait pourtant se dépêcher de rentrer chez elle au plus vite afin qu’elle soigne ses blessures… Sinon elle finirait par en mourir, lentement mais sûrement. Pourtant… Avait-elle vraiment envie de continuer à vivre ? Tandis qu’elle était étalée sur cet inconnu, Yuu se posait cette question en boucle dans sa tête, si bien qu’elle ne remarqua même pas que l’inconnu en question avait essayé de se relever avant d’avoir stoppé son mouvement.

« Ca va aller ou t'as besoin d'aide ? »

Les paroles de la personne - qu’elle considérait être un garçon au vu du timbre de sa voix – la sortirent de sa rêverie et firent remonter la fierté de la petite demoiselle. De l’aide ? Elle n’avait besoin de l’aide de personne. Puissant dans le peu de force qu’il lui restait, Yuu réussis à se lever un peu mais pas totalement, du coup elle était à quatre pattes au-dessus de lui, une position qui pouvait soulever des questions aux passants qui passaient tout autour d’eux. Pourtant, tout ce que la jeune fille essayer de faire c’était de se relever et non pas un quelconque autre acte. Alors qu’elle faisait de son mieux pour pouvoir se remettre debout, du sang qui coulait de sa tête partit tâché les beaux vêtements tout propre de la personne sur laquelle elle était tombée.

Oups.

Quoique, c’était le cadet des soucis de Yuu, elle se fichait pas mal d’avoir salis les fringues de quelqu’un avec son sang. Tout ce qu’elle voulait c’était se lever et retourner au plus vite chez elle pour se soigner.


« Je… Je n’ai pas besoin d’aide… » Dit-elle avec le peu de fierté qu’il lui restait.

Pourtant, il ne faisait aucun doute qu’elle en avait besoin, mais ce n’était pas pour autant qu’elle allait l’avouer. Toutefois, étant donné qu’elle n’arrivait pas à se relever, tous deux finissaient par attirer l’attention des passants qui s’étaient regroupés autour d’eux et chuchotaient des choses plus ou moins stupide en voyant les deux personnes. Certains, qui se tromper complètement sur la situation avaient des idées tordu et d’autres se demander s’ils ne devraient pas appeler les secours. Malgré son état, cela eu le don d’agacer Yuu qui n’aimait pas être le centre d’attention et ne se fit pas prier pour le faire remarquer aux passants.


« Qu’est-ce que vous regardez ? C’est pas un spectacle ! Dégagez ! »



Spoiler:
 



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Hell Spirits |

| Hell Spirits |


Messages : 36
Inscrit le : 27/08/2012

Carte d'identité
Âge: 16 ans
Gang: Hell Spirits
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Mar 2 Oct - 17:08


Bien qu'il ait posé une question à la personne allongée sur lui, Lewis prêtait beaucoup plus d'attention au béton sous son dos qu'autre chose. Il faut dire qu'une cinquantaine - on va dire cinquantaine, Lewis n'est malheureusement pas une balance et ne peut pas deviner le poids des gens, il ne peut faire qu'une estimation pourrie - de chair humaine, ça peut peser lourd. Surtout quand le tas de viande en question ne fait aucun effort pour s'alléger et que tes muscles sont aussi existants que la racine carrée d'un nombre négatif. Alors qu'il réfléchissait à un moyen quelconque de se dégager, il sentit le poids s'alléger quelque peu et tourna de nouveau les yeux vers la fille qui lui était tombée dessus. Elle tentait de se relever tant bien que mal mais échoua pitoyablement - du moins, du point de vue de Lewis, elle avait l'air assez stupide à essayer de se relever sans être en état de le faire, c'était le moyen le plus simple d'aggraver son cas ... -.

« Je… Je n’ai pas besoin d’aide… »

Lewis cligna des yeux. Était-elle complètement stupide ? Ou suicidaire ? N'importe quelle personne avec un minimum d'instinct de survie aurait accepté de l'aide dans cette situation. Quoique, l'être humain n'était pas un modèle en matière d'instinct de survie : c’était bien le seul être à se risquer à appuyer sur un bouton avec "Fin du monde, ne pas toucher" juste pour voir ce que ça ferait ...

« Qu’est-ce que vous regardez ? C’est pas un spectacle ! Dégagez ! » aboya-t-elle ensuite à l'attention des passants.

Lewis lui en fut reconnaissant : d'ordinaire, il détestait attirer l'attention de
de la foule mais en plus, attirer l'attention d'une idiote qui lui tombait dessus, vraiment, c'était un peu trop pour lui. Il n'avait rien demandé après tout !

« Ne sois pas stupide ... » murmura-t-il. « C'est peut-être ton choix de crever sur le trottoir en te vidant de ton sang et en essayant de te traîner comme une limace vers je sais pas trop où mais tu pourrais éviter de m'écraser ? Tu pèses pas que dalle, tu sais ... »

Cash. De toute façon, Lewis ne connaissait pas le tact.

« Et sinon, puisque tu peux te débrouiller seule, tu pourrais te pousser un peu ? Si tu veux jouer à repeindre le trottoir, ça me concerne pas ... »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I'm a Hero ! ☆

 I'm a Hero ! ☆


Messages : 81
Inscrit le : 14/07/2012

Carte d'identité
Âge: 12ans
Gang: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Dim 14 Oct - 16:21

Parce qu'il fallait bien que ça arrive.



Toujours à quatre patte au-dessus du type sur lequel elle était tombée, Yuu essayait de se relever entièrement. Chose qui n’était pas aisé lorsqu’on était grièvement blessée et qu’ont été plus en état d’aller à l’hosto que de faire un quelconque effort. La petite demoiselle faisait de son mieux mais même en faisant cela son corps avait des limites, elle aurait beau avoir la force morale si le physique ne suivait pas cela ne servait à rien. Du coup, son mental la poussait à se relever et son corps lui inciter à s’allonger et c’est ainsi que la jeune Lycéenne ne pouvait plus du tout bouger et était fixée dans cette position au-dessus d’un jeune homme. Yuu savait très bien qu’elle n’allait pas tenir comme cela très longtemps, son corps n’allait pas tarder à lâcher et elle perdait de plus en plus de sang. Beaucoup trop à son goût. Pauvre type en dessous d’elle qui devait tout se prendre sur ses fringues et dans la face…

Au bout d’un moment, la petite demoiselle n’en pouvait plus et elle lâcha. Etant donnée qu’elle n’avait plus de force, elle tomba avec la grâce d’une pierre dans de l’eau, autant dire que le mec en dessous avait dû prendre chère. Avoir environs 50 kg qui vous tomber dessus sans retenue sans être préparer ça devait être violent, surtout si en plus vous n’êtes pas très costaud physiquement. Ça ne serait pas étonnant que le jeune homme vomisse son repas mais il fallait mieux espérer qu’il ait résisté au choc et que ce ne soit pas le cas. Yuu, elle, s’en foutait complètement, elle voulait juste réussir à se relever pour s’en aller d’ici et retourner chez elle se soigner. Du coup elle essayer encore vainement de se relever. Mais vu qu’elle n’y arrivait pas, elle ne faisait que répandre un peu plus de son sang sur le jeune homme. Il avait intérêt à avoir de bons produits de lessive…



« Ne sois pas stupide ... C'est peut-être ton choix de crever sur le trottoir en te vidant de ton sang et en essayant de te traîner comme une limace vers je sais pas trop où mais tu pourrais éviter de m'écraser ? Tu pèses pas que dalle, tu sais ... »


Yuu rêvait ou ce type venait de lui dire qu’elle était lourde ? Si elle aurait pu, elle lui aurait foutu une bonne dérouillée pour avoir osé lui dire une pareille chose. Sauf que là bien sûr elle ne pouvait pas, et la seule chose qu’elle put faire ce fut de se relever légèrement de manière à avoir son visage au-dessus du sien et de lui sortir une très belle phrase.


« Ta gueule. »


Et c’est à la suite de cette magnifique phrase qu’elle fut prise d’une convulsion et qu’elle recracha du sang par la bouche, sang qui arriva pile sur le visage du jeune homme. Bon, elle n’aurait pas pu le frapper mais au moins elle s’était vengée d’une manière ou d’une autre c’était déjà ça. Maintenant, ne restait plus qu’à se relever… Avant que le type ne la tue pour ce qu’elle venait de faire. Ce dernier s’apprêtait à lui lancer une réplique cinglante à la figure quand un policier l’interrompit. Ben oué en même temps voir deux jeunes allongées l’un sur l’autre au milieu d’un trottoir c’était assez anormal pour faire venir un flic afin de les bouger de là.


« Dites donc les jeunes…. Est-ce que vous pourriez aller autre part pour faire ce genre de chose ? Y’a des hôtels vous savez. »


Ben voyons, voilà qu’on croyait qu’ils étaient un couple en train de faire des choses pas très catholiques, décidemment elle en avait de la chance ce soir. Et ce flic était aveugle où il ne voyait pas qu’elle était blessée et pissait le sang ?! Apparemment non…. Il devait avoir les yeux crevé. Ou acheter… Yuu s’apprêter à répliquer quelque chose mais du sang sortit à nouveau de sa bouche et l’instant d’après elle s’évanouissait, laissait le jeune homme se démerder tout seul avec le flic.



Spoiler:
 



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Hell Spirits |

| Hell Spirits |


Messages : 36
Inscrit le : 27/08/2012

Carte d'identité
Âge: 16 ans
Gang: Hell Spirits
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Ven 19 Oct - 15:24


La jeune fille se redressa légèrement, son visage à présent à peu près au même niveau que celui de Lewis. Celui-ci haussa légèrement un sourcil. Tiens donc. Ainsi, la personne qui lui faisait face avait au moins la présence d'esprit suffisante pour se mettre à la hauteur des gens pour leur parler. Une telle intelligence surprit Lewis. Il pensait avoir affaire à la dernière des idiotes. Et bien, il n'était pas près de revenir sur son jugement. Il pensait toujours très fort que la fille qui l'écrasait était STUPIDE.

« Ta gueule. »

... et encore plus avec cette réplique. La violence est le dernier recours des personnes qui n'ont pas suffisamment d'intelligence pour répliquer de manière plus spirituelle qu'avec des insultes ou un coup de poing. Il cilla à peine lorsque la fille lui recracha du sang à la figure et ouvrit la bouche pour dire tout le bien qu'il pensait d'elle lorsque les jambes d'un policier apparurent dans son champ de vision.

« Dites donc les jeunes…. Est-ce que vous pourriez aller autre part pour faire ce genre de chose ? Y’a des hôtels vous savez. »

... Lewis lança un regard consterné au policier et soupira. Allons bon. Cette ville était peuplé de cons. C'était pas possible autrement. C'est ce moment que la jeune fille choisit pour perdre proprement connaissance. Enfin, proprement n’est qu'une image puisqu'elle étala copieusement son corps ensanglanté sur Lewis qui la maudit mentalement et perdit patience. Tout d'abord, il repoussa sans ménagement le corps de la jeune fille sur le côté et se releva. Il vrilla ses prunelles noires, exprimant une exaspération contenue mais grandissante avant de murmurer à l'attention du policier.

« Si vous voulez tout savoir, c'est cette conne qui m'est tombée dessus, et au cas où vous n'auriez pas remarqué, elle est en train de faire un remake de Jack l’Éventreur, si c'est pas trop cool. »

Ça allait sans doute lui coûter un truc comme "insulte à agent" ou une connerie du genre, mais au point où il en était, ça ne l'importait presque plus.

« Sur ce, si vous voulez bien m'excuser ... »

Il se pencha, passa un bras sous celui de la jeune fille et la redressa avant de s'éloigner. Autant aller se débarrasser de ce truc à l'hôpital. Quoiqu'elle dise à son réveil.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

I'm a Hero ! ☆

 I'm a Hero ! ☆


Messages : 81
Inscrit le : 14/07/2012

Carte d'identité
Âge: 12ans
Gang: Aucun
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Lun 22 Oct - 17:25

Je déteste les hôpitaux.




Lorsqu’elle repris connaissance, Yuu se demanda tout d’abord où est-ce qu’elle était et lorsqu’elle se rendit compte qu’elle était à l’hôpital, elle se demanda ensuite qui l’avait emmener ici. C’est alors que l’image d’un type sur lequel elle était tombée lui revint en tête. Etait-ce lui ? Pourtant, il ne semblait pas très enclin à l’aider… Mais de toute évidence si elle était ici c’était bel et bien parce que quelqu’un l’avait amené, elle n’était pas venu là toute seule, elle n’en avait aucun souvenir. La petite demoiselle essaya de se relever et s’en abstint lorsqu’elle ressentit de vives douleurs traversées son corps, elle avait vraiment pris chère ce coup-ci. Elle poussa un soupir en songeant au fait qu’elle allait devoir restée à l’hôpital durant plusieurs jours, elle ne pouvait se le permettre. Elle devait aller en cours et travailler.

Et elle n’avait aucune envie de rester ici, on s’ennuyait comme un rat mort, et puis tout était beaucoup trop blanc à son goût. Les hôpitaux c’était pas son truc. Prudente, Yuu se leva tout doucement et avança péniblement jusqu’à sa porte, elle avait toujours mal quand même ! Elle ouvrit la porte et manqua de rentrer dans quelqu’un qui faisait le piquet devant sa porte. Mais qu’est-ce qu’il foutait là ?



« Qu’est-ce que tu veux ? »


A bien y regarder ce type lui disait quelque chose… Mais oui ! C’était le gars sur lequel elle était tombée un peu plus tôt. Donc s’il était là c’était qu’il avait emmené jusqu’ici… Elle devrait peut-être le remercier même si les remerciements c’était pas son truc du tout.


« Hum…. Euh…. Merci. »



Spoiler:
 



_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Hell Spirits |

| Hell Spirits |


Messages : 36
Inscrit le : 27/08/2012

Carte d'identité
Âge: 16 ans
Gang: Hell Spirits
Relations:

MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   Mar 30 Oct - 11:26


Et c'est ainsi que Lewis se retrouva à râler intérieurement trèèèèès copieusement contre celle qu'il portait. Non, parce que déjà, à la base, il n'avait rien demandé. Ensuite, cette fille l'avait stupidement rembarré. Et enfin, elle n'avait même pas l'amabilité de se faire plus légère. Bon, d'accord, elle était évanouie et blessée de surcroît mais bon ... Le fait qu'il la trouve aussi lourde était peut-être aussi dû au fait que Lewis n'était pas un sportif et donc, manquait de force. Hahaha. Dites-moi comment une personne qui ne sort que rarement de chez elle, qui se débrouille pour bouger le moins possible et qui mange presque rien - et sur le pouce à chaque fois, en plus -, pourrait être athlétique. C'est comme dire qu'une étoile de mer a un cerveau, ce qui n'est pas le cas. Donc, non, Lewis était loin d'être athlétique. Ce qui expliquait pourquoi il se déplaçait avec la vitesse d'un escargot préhistorique asthmatique. En sachant que cet antique gastéropode transporte également une cinquantaine-soixantaine de kilos sur le dos. C'était clairement pas Usain Bolt ...

Il se traîna donc mollement jusqu'à l’hôpital le plus proche, toujours en maudissant et insultant intérieurement le monde entier. En particulier les passants qui le regardaient avec de grands yeux - c'est pas possible, il pensait être dans une ville civilisée, pas au milieu d'une mare avec une colonie de grenouilles ... - ou alors, avec un sourire en coin, auxquels il répondait par un regard noir presque assassin - vas-y Lewis, tire des lasers avec tes yeux ! -.

Les urgences. Où étaient donc ces putains d'urgences ?! Parce que c'était bien beau tout ça, l'amener à l'hôpital et tout, c'est une BA. Maintenant, fallait s'arranger pour qu'elle soit prise en charge, histoire qu'elle arrête de se vider de son sang sur les gens. Et qu'elle arrête de peser sur Lewis comme ça. Oui parce que pour l'instant, ce qui motivait Lewis à avancer, ce n'était pas exactement de faire soigner la fille, c'était de s'en débarrasser sans se faire arrêter pour autant. Ce qui le soûlait d'avance, c'était les questions qui n'allaient pas manquer de s'abattre sur lui comme une nuée de guêpes dont on aurait détruit le nid.

Et il eut raison. A peine avait-il trouvé les urgences qu'on lui détruisit les tympans à coup d'interrogations véhémentes, soupçonneuses ou parfois blasées. Questions auxquelles il répondait par monosyllabes ou alors par un « Sais pas ... » de plus en plus agacé. Finalement, on lui demanda de rester un peu, histoire de pouvoir l'interroger un peu plus. En fait, ils devaient penser qu'il avait un lien quelconque avec la jeune fille et que c'était l'inquiétude qui le faisait agir ainsi. Du moins, telle était la supposition de Lewis. Il se retrouva donc à somnoler à moitié dans un couloir de l'hôpital en attendant qu'on lui dise qu'il pouvait partir. Il était sur le point de réellement piquer du nez lorsque la porte s'ouvrit assez brusquement et qu'il faillit se faire renverser par la personne qui en sortait ... soit la fille qu'il avait amenée à l'hôpital. Allons bon. Puisqu'elle était réveillée, elle allait pouvoir s'expliquer avec les médecins. Et donc il allait pouvoir partir. YES.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

La réponse de Lewis fut un silence mi-endormi mi-consterné. A peine émergeait-il des brumes d'un sommeil - même pas entamé, le sommeil, mais ça revient au même quand on parle de Lewis - qu'on le faisait déjà chier.

« Hum…. Euh…. Merci. »

Lewis haussa les sourcils à ces paroles. La jeune fille ne paraissait pourtant pas être du genre à remercier quelqu'un ... Comme quoi, on pouvait se tromper. Bon ... Il haussa les épaules.

« Pas de quoi ... »

Il se retint d'ajouter qu'il n'avait pas du tout fait ça par pure générosité mais plutôt pour qu'on le laisse tranquille, pour ne pas s'attirer d'ennuis supplémentaires mais ça lui aurait sans doute valu des coups. Même si elle était blessée, mieux valait se méfier. Sous l'effet de la colère, certaines personnes pouvaient faire très mal.

« Sinon, t'expliqueras aux médecins comment tu t'es mise dans cet état, hein ... Comme t'étais dans une ruelle, je suppose que tu t'es faite tabassée et que c'était pas une chute dans les escaliers m'enfin ... » commença-t-il, avant de marquer une petite pause. « Mais j'imagine que tu vas peut-être chercher à te tirer le plus vite possible, vu que t'es sortie sans appeler une infirmière ou j'sais pas trop quoi ... »

Il s'arrêta de parler, dévisageant son interlocutrice. Puis il soupira et se décolla du mur.

« De toute façon, ça me concerne plus, donc voilà. » termina-t-il en s'étirant un peu avant de s'éloigner. « Salut. »

Sortir d'ici. Sérieusement, il avait rien demandé, lui ... Rien du tout. Vie de merde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parce que ce soir est un mauvais soir, il faut que je ne rencontre que des timbrés [Pv: Lewis Requiem]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01.03/10.C.Mauvais soir à Denver
» Ce soir, c''est le soir !
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arfès • forum rpg de gangs :: RPG :: Uan, zone est-