Une ville de gangs, et puis..
 

Partagez | 
 

 Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

| Tss, ose me défier pour voir... |

| Tss, ose me défier pour voir... |


Messages : 223
Inscrit le : 30/06/2012

Carte d'identité
Âge: 19 ans
Gang: Devil Souls
Relations:

MessageSujet: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Sam 14 Juil - 19:27

Il n’avait pas spécialement envie de sortir aujourd’hui, mais il fallait bien se dégourdir un peu les jambes et puis cela lui permettrait de voir ses potes de gang. Oui, finalement Shad avait pris son courage à deux mains et franchit la porte de son appartement avant de la fermer soigneusement à clé et de se diriger vers les boutiques de luxe de sa zone. Pourquoi cet endroit plutôt qu’un autre en fait ? Il aurait très bien pu se rendre dans le QG des Devil Souls pourtant… Il souhaitait faire un petit détour, même si en réalité ses jambes le guidaient sans qu’il ne demande quoi que ce soit.

En passant devant les boutiques, certaines personnes le regardaient mal étant donné qu’ils le connaissaient un peu, tandis que d’autres se moquaient bien qu’il soit là tant qu’il passait seul dans les environs. C’est bien connu : un Devil Souls ne passe à l’action qu’en groupe. Même si un gang possédait une image de grand méchant et on ne sait quoi d’autre, Shad n’était pas comme cela et il n’agissait jamais seul. Il avait beau diriger un petit groupe, il savait pertinemment que l’être humain était fait de façon à agir en groupe, le contraire étant impossible. Ses pensées s’envolèrent lorsqu’il vit deux adolescents pointer le bout de leur nez en face de lui. Qu’est-ce qu’ils voulaient, ces types ? Shad n’était pas d’humeur à jouer, mais s’ils voulaient s’amuser un peu, ils le regretteront bien assez tôt pour comprendre que le défier signifiait la défaite assurée. Seulement deux, il pouvait les vaincre sans problème.

- Hé, t’es un Devil Soul non ? On va te foutre une raclée et gagner en popularité. Ton gang tiendra pas longtemps, j’t’assure.
- Tss, vas-y, essaies de me défier pour voir…

Cela ne fit que bouillir de plus en plus la rage du nouvel arrivant qui ne se fit pas prier pour lui foncer dessus le poing levé. Cette façon de se battre était propre aux débutants qui montraient leurs assauts avant même d’avoir commencé : on ne brandissait pas son bras pour foncer sur son ennemi, mais on fonçait sur son ennemi avant de brandir son poing. L’énervement gagnait chez Shad qui empoigna le bras du jeune homme avant de le balancer violemment à terre comme un vulgaire sac à patates. Son coéquipier semblait plus réaliste mais pas dénué de courage ; il hésita un instant puis fit à peu près les mêmes gestes que l’autre. Le blond para son offensive en créant une croix à l’aide de ses avant-bras. Son adversaire continuait ses coups en espérant briser son bouclier, mais le jeune homme usa de ses jambes pour le frapper… là où ça faisait mal.

- T-T-Tu vas le regretter !

Aussi rapidement qu’ils étaient venus, les deux agresseurs s’enfuirent sans demander leur reste. Le long soupir de Shad en disait gros sur ce combat. Il ne pensait pas du tout qu’un duo comme ces deux-là débarquerait pour se frotter à lui alors qu’il était quand même connu pour ne pas être tendre. Enfin, il s’en moquait maintenant. Se frottant la nuque à l’aide de sa main droite et glissant sa main gauche dans la large poche de son pantalon, il entama sa marche comme si de rien n’était.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfes.forumactif.pro


avatar

| Civil |

| Civil |


Messages : 78
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Dim 15 Juil - 6:00

« Laissez-moi dormir... » Voici les trois mots lâchés par Alicia dès que sa mère était venue la réveiller
Elle partait travailler et n'avait pas eu la présence d'esprit de laisser sa pauvre petite progéniture prolonger sa nuit, surtout quelle n'avait pas cours...
La porte se referma et l'adolescente resta dans son lit, le regard posé fixement sur le plafond.. Oh une fissure !
Elle ne voulait pas se lever mais il le fallait bien, elle devait sortir aujourd'hui : Avec un peu de chance elle croiserait son grand-frère...
Après une rapide toilette et une petit déjeuner avaler en quatrième vitesse, la demoiselle sortit rapidement de la maison et referma la porte à clef.
Elle ne comprenait toujours pas pourquoi ses parents voulaient qu'elle le fasse à tout prix, si un cambrioleur voulait entrer il brisait la fenêtre et s'était réglé !... Mais bon, autant ne pas discuter les ordres et les exécutés comme un bon toutou parfaitement dressé...

... Par où commencer les recherches ? ... Ou un membre de gang irait ?... A leur QG ? Bien évidemment ! Mais Alicia n'était pas suicidaire et puis elle ne savait pas où se trouver le QG de chaque gang !... Le temps de le trouver, de le visiter puis de passer au suivant elle se serait prit une balle ou autre en pleine tête...

« -Je hais les gangsters... »

Ce n'était que des violents... Des tarés... Des... Des gangsters !

Les pas de la demoiselle se firent plus lent, elle se demandait si chercher son frère était réellement une bonne idée... Il avait du changer, trop changer pour qu'elle trouve un quelconque point comment avec le lui d'avant et le lui de maintenant...
Soudain, la demoiselle fut légèrement bousculée par un homme qui partait en courant, elle ne remarqua que par la suite qu'il n'était pas le seul à fuir... Que se passait-il ?
Alicia hésita, après tout, sa curiosité l'entraînait toujours dans de mauvaises situations... Oh et puis zut !
Elle s'avança rapidement, restant tout de même dans l'ombre pour observer la scène et soupira dès qu'elle vit de quoi il s'agissait...

« -Encore des crétins qui jouent les rebelles... »

Non mais ils ne pouvaient pas se battre ailleurs ?!... N'importe quoi... Non mais ils se battaient sérieusement ?!!... Effectivement.

« -Mais où est-ce que je suis tombée?... »

Deux des trois adolescents déguerpirent, le combat était fini, pas l'ombre de son frère... On déguerpissait !
Pourtant, la demoiselle ne bougea pas : Bon d'accord il n'avait pas l'air trop commode mais...On pouvait toujours se risquer à lui demander quelque chose... Ce n'était pas à une personne « normale » qu'elle lui demanderait des choses comme ça... Mais bon, elle devait trouver son frère et lui en foutre une !... Enfin... Dès qu'elle aura apprit à frapper correctement... Mais bon, elle ne se faisait pas de souci pour ça, on trouvait tout sur internet...
Après une longue inspiration pour calmer son coeur qui battait trop fort à son goût visiblement poussé par l'inquiétude mêlée à l'excitation d'approcher un de ses tarés que pourchasser sa mère. Alicia finit par se calmer, non elle n'irait pas lui parler, autant remonter à la source !

« -Bon... Je le suis .. ? »

Pas très malin effectivement mais elle comptait sur sa discrétion légendaire pour passer inaperçu... Et puis s'il utilisait ses poings, c'était qu'il n'était pas armé ! Elle pourrait filer sans se prendre de balle !... Elle aurait quelque bleu mais ça n'était pas trop trop grave !... Ca ferait mal s'était tout.
La demoiselle se sentait comme dans un film, suivant le méchant de l'histoire, c'était génial comme sensation ! Sauf que s'il la remarquait elle était fichue...
Elle continua sa « mini filature » sans quitter du regard l'inconnu. Au pire elle lui sautait dessus et le forçait à répondre à ses questions sauf qu'il était certain qu'il avait beaucoup plus de force qu'elle...
Au pire elle l'assommait par derrière, le ramenait à la police et elle ne serait plus punie par sa mère pour une raison x ou y... Héhéhé
Non, il y aurait toutse les questions des policiers et tout le blabla habituel... Il fallait qu'elle lui pose ses questionssans que d'autre soit au courant !
La demoiselle continua à longer le mur tranquillement avant de percuter une canette au sol :

-C'est qui le crétin qui... !... Merde...

Voilà ! A ne pas surveiller pour créer des plans minables elle en oubliait le plus important : regarder où elle allait !
La demoiselle se colla instinctivement au mur, couinant légèrement en faisant d'une voix petite et mal assurer :

-Euh... Bonjour... Je peux vous poser quelques questions... ? Hein... S'il vous plaît ... ? Ne me frapper pas j'ai encore rien dis et rien fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Tss, ose me défier pour voir... |

| Tss, ose me défier pour voir... |


Messages : 223
Inscrit le : 30/06/2012

Carte d'identité
Âge: 19 ans
Gang: Devil Souls
Relations:

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Mer 18 Juil - 18:42

Après cette petite bagarre, Shad savait pertinemment qu’il venait d’attirer le regard de pas mal de monde dans les alentours. Mais il se moquait bien de leurs yeux ébahis, dégoûtés ou effrayés tant qu’on ne lui mettait pas de bâton dans les roues ni ne l’énervait à s’en arracher les cheveux. Il continuait tranquillement sa route, espérant passer inaperçu jusqu’à l’endroit prévu.
Perdu dans ses pensées, il revint à la réalité lorsqu’une canette fut projetée malgré elle pour faire quelques ricochets sur le trottoir. A en entendre les propos, une jeune fille se tenait derrière lui et elle ne semblait pas l’avoir fait exprès ni même souhaité l’existence de ce cylindre en plein milieu de son chemin. Intrigué, le jeune homme se retourna et vit une jeune fille blonde. Plutôt menue, elle s’était réfugiée dans les bras du mur à côté d’elle avant de bafouiller quelques mots. Shad haussa un sourcil, étonné qu’on le prenne pour un pur sauvage et barbare de première classe à taper sur tous les passants qui oseraient le déranger. Bon, cela n’était pas totalement faux, mais vu qu’elle ne lui avait rien fait, il n’allait pas la battre à mort quand même. Gardant ses mains dans ses poches, il s’avança légèrement pour lui parler, n’ayant pas envie que les questions de la jeune fille soient publiques.

- J’suis pas un criminel ou quoi hein, dit-il en se frottant la nuque. Puis, observant les alentours, il lançait des regards noirs à qui voulait l’espionner ou tenter d’attraper des bribes de conversation.

- T’es bizarre comme fille quand même pour aborder un gars comme moi juste pour poser des questions. Mais bon, faisons court : tu voulais savoir quoi ?

Il avait beau vouloir rejoindre son endroit préféré et laisser cette petite blonde seule derrière lui, sa curiosité envers cette dernière restait en travers de ses pensées. Avait-elle quelque chose de réellement important à demander pour accoster un membre de gang ?

[Hors rp : désolée pour la longueur, j'espère que ça te convient tout de même. ^^"]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfes.forumactif.pro


avatar

| Civil |

| Civil |


Messages : 78
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Jeu 19 Juil - 8:56

Alicia se colla un peu plus contre le mur espérant se fondre dedans et y rester tant que ce barbare, ce taré, ce... Quoiqu'il était mignon... N'était pas parti.
La demoiselle laissa échapper un léger soupire sur ces pensées : Non, les super-pouvoirs n'existait pas et donc elle n'avait aucune chance de se « fondre » dans le mur même si elle s'y collait encore et encore... Et puis : ON NE PENSE PAS D'UN ENNEMI QU'IL EST MIGNON !!!
Oui, Alicia aurait aimée disparaître au fur et à mesure qu'il l'approchait mais bon, après tout c'était elle qui l'avait suivi...
Puis, il arriva enfin à sa hauteur l'adolescente se détendit légèrement : il n'allait pas la frapper ?!!... Etrange...
Alicia posa son regard sur lui pour l'admirer un peu plus tout en profitant qu'il regarde les alentour mais la demoiselle fut forcé de revenir à la réalité lorsqu'il lui demanda ce qu'elle voulait...
Rentrer par effraction dans leur QG et ramener son grand-frère par la peau des fesses. Enfin, si elle sortait une phrase comme ça elle se faisait encastrer dans le mur donc... Autant éviter... Oh mais en voilà un moyen de se fondre dans le mur !
Enfin bref. Elle devait bien choisir ses mots... Bien les choisir... Trouvait quelque chose qui ne le mettrait pas en colère... Mmmh...

-Disons que vous n'avez pas l'air très net donc...

A ça commence bien ! Alicia sentait déjà qu'elle allait se prendre le mur...

-... Enfin... Je dis ça mais ce n'est pas une insulte hein... C'est juste que... Vous... Que je ne pouvais pas demander ça à une personne normale donc... Enfin, vous êtes normal mais... Mais... Enfin... Vous avez l'air de quelqu'un qui... Euh... Oh et puis vous me frapperez après ! Tu fais parti d'un gang c'est obligé ! Il y a qu'eux pour frapper sans aucune raison comme ça ! ... Et mon frère c'est cassé dans un gang et ce... Bref. Il faut que je le ramène... Pff j'y crois pas qu'il ait préférée fuir dans un gang plutôt que de rester avec moi... Quel lâche !... Bref. Il est blond, il... Bein... Il a les yeux bleus... Euh... Il sait faire une filature sans se faire remarquer, lui... Euh... Il est moins boulet que moi et il est moins suicidaire aussi... Parce que demander ça à quelqu'un comme toi... Enfin vous... C'est du suicide... Mais bon... Donc... Il s'appelle Arthur... Arthur Springer... Enfin ne vas pas croire que... N'allez pas croire que je m'appelle Springer hein... C'est... Il a tenu a gardé le nom de ma mère et... Il fait partit des... Phantom je sais plus quoi... Bref... Tu... Enfin vous... L'avez déjà vu ?...

Autant ne pas lui donner trop d'info... Après tout, avec un nom et un prénom on pouvait faire plein de choses... Et s'il retrouvait son adresse et qui la kidnappait pour la revendre comme de la vulgaire marchandise ?!!...
Soudain, l'adolescente se redressa légèrement et fit d'une voix un peu plus assurée :

-... S'il fait parti de ton gang t'as intérêt de me le dire !... Sinon je remonte jusqu'à votre QG et je dis que c'est toi qui m'a fais rentrer... Je peux le faire...

L'intonation de ses phrases avait baissé à mesure qu'elle perdait confiance en ses propos, après tout c'était du suicide de faire ça... Et si lui ne l'avait pas encore massacré, elle ne contait pas sur la pitié des autres ...
Elle se laissa légèrement glisser le long de son mur le regard bas et les mains derrière le dos :

-... Tu ne me diras rien hein... Juste, si tu le croises fout lui simplement un coup pour moi... Moi je ne sais pas frapper correctement donc ça ne le fera pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Tss, ose me défier pour voir... |

| Tss, ose me défier pour voir... |


Messages : 223
Inscrit le : 30/06/2012

Carte d'identité
Âge: 19 ans
Gang: Devil Souls
Relations:

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Jeu 26 Juil - 19:21

Pendant qu’il la fixait, la demoiselle cherchait ses mots, prenait son temps et avait du mal à construire correctement ses phrases. Shad entendait des pauses, des phrases non terminées, des mots perdus dans le désert de sa voix, bref. Ca commençait à l’énerver. Mais il essayait de rester neutre face à son bafouillage et malgré sa tentative de cacher sa frustration, cela pouvait tout de même se voir sur son visage. Heureusement pour lui, la blondinette parlait enfin à cœur ouvert et crachait tout ce qu’elle semblait garder en elle.

- Alors pour toi, on est tous des gars sanguinaires qui frappent sans aucune raison ? Pff, tu nous connais bien mal, gamine. Et puis cette histoire avec ton frère, c’est à toi de le résoudre. Il s’est cassé chez les Phantom Roads, c’est ça ? Ben laisse-le vivre sa vie, pourquoi tu le poursuis comme un chaton qui a perdu sa mère ?

C’est vrai quoi. Pourquoi la petite sœur d’un jeune homme l’obligerait à rentrer chez lui alors qu’il trouvait sa liberté parmi les personnes devenues sa famille, son quotidien ? De plus, s’il ne rentrait pas, c’était probablement parce qu’il s’y plaisait et qu’il aimait cette vie-là, point barre on n’en parle plus ! Les nerfs de Shad semblaient être mis à rude épreuve, pas de doute là-dessus. Il se contenait, mais en réalité il avait une envie folle de lui foutre un coup de pied en plein milieu de l’estomac avant de continuer son chemin…
Et plus cette blondinette parlait, plus la migraine le prenait. Remonter jusqu’à son QG ? Une fillette pareille ? En plus, elle-même savait pertinemment qu’elle ne ferait pas le poids contre les autres. Cela l’exaspérait au plus haut point. Il s’approcha alors de la demoiselle et la prit par le col de son vêtement avant de la plaquer fortement sur le mur, peu importait si cela lui faisait mal ou non. L’expression qu’il affichait à ce moment-là était tout sauf rassurant.

- T’es bien naïve pour croire que tu peux le retrouver simplement en poser des questions à un mec de gang. Et puis dis pas des trucs alors que tu sais parfaitement que t’en es incapable.

Réalisant qu’il serrait peut-être trop fort sa prise, le jeune homme lâcha la demoiselle d’un geste sec avant de mettre les mains dans ses poches.

- Et j’suis pas un gars sur qui tu peux compter, j’en ai rien à cirer de ton histoire et ton frère. T’as qu’à le chercher toi-même et lui foutre ton poing dans sa gueule pour régler ton problème. Je le connais pas de toute façon et j’ai pas envie de m’incruster dans une vie qui n’est même pas la mienne.

Une simple civile, que pouvait-elle faire ? Espérait-elle encore quelque chose ? En général, une personne qui rentrait dans un gang n’en ressortait que très rarement voire jamais. Et si le cas se présentait…

- Si tu le retrouves, t’arriveras pas à le faire revenir, c’est sûr. Parce qu’on quitte pas un gang comme on quitte sa famille : c’est soit on reste, soit on meurt tabassé. Faut pas croire n’importe quoi, on est pas dans le monde des Bisounours ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfes.forumactif.pro


avatar

| Civil |

| Civil |


Messages : 78
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Ven 27 Juil - 8:40

Lorsqu'Alicia se fit plaquer au mur elle sentit son coeur battre de plus en plus poussé par la peur : elle allait se faire tuer c'était ça ?... Hey ! Non ! Il n'avait pas le droit de la tuer maintenant !
Puis lorsqu'il commença à parler, la demoiselle leva un sourcil : il se moquait d'elle c'était ça ? Bien sûr que les gangsters étaient des sanguinaires qui passaient leur temps à frapper ! Il l'avait plaquée au mur sans raison !... Prochaine étape :

« -Je vais finir couverte de bleu je le sens.. »

Elle encra son regard dans le sien et commença à regretter de l'avoir approché : pourquoi fallait-il qu'elle soit si curieuse et naïve ?
Elle l'écouta en silence, encaissant doucement le coup : elle savait que rechercher son grand-frère était quelque chose de fou mais là... Il était en train de la convaincre que tout cela était impossible...
Losqu'il la relâcha, Alicia se colla un peu plus au mur, passant sa main sur sa nuque pour s'assurer qu'elle n'avait rien : non ça allait, à part la peur bleue qu'il lui avait fichu, elle n'avait rien.
Au moins maintenant elle savait comment passer une soirée film d'horreur bien terrifiante... Il fallait parler à un taré comme ça et on était sur de trembler de tout son corps...
La blonde inspira légèrement, le regard poser sur le sol, le laissant terminer de lui briser tous ses espoirs...
Puis, après quelques instants, la demoiselle releva la tête et se redressa légèrement en faisant d'une voix visiblement mécontente :

-Arrête de me prendre pour une gamine ok ? Tu crois que je ne sais pas que vous vivez dans un monde de barbare ?! Je ne suis pas idiote, je sais que j'ai aucune chance de le ramener, je sais qu'on ne vit pas dans le monde des bisounours, tu me prens pour une morveuse de six ans ou quoi ?! J'en ai 16 ! Non mais j'y crois pas, et puis arrête de m'appeler « gamine » !

Elle se décolla du mur histoire de ne pas se faire plaquer contre lui encore une fois, et s'approcha du blond dans un geste suicidaire et stupide à la fois :

-Et puis arrête avec tes regards noirs, t'es pas crédible. C'est pas parce que tu sais frapper que tu vas impressionner ! C'est pas comme si t'était un Devil Souls ok ? Alors fait pas trop ton malin. Je suis sûr qu'ils t'écrasent en moins de deux. J'ai pas peur de toi alors arrête ok ?

Les Devil Souls était de vrais malades et en plus de ça ils étaient vraiment puissants... Mais heureusement pour Alicia, elle n'était jamais tombée sur un de ces cinglés qui se baladaient toujours en groupe. Au moins on les voyaient arriver de loin, c'était pratique ça pour la fuite ! D'ailleurs, en parlant de fuite, la blonde s'était mise en position pour détaler comme un lapin comprenant qu'elle l'avait peut être un peu trop provoqué... Mais après tout c'était de sa faute ! Il n'avait qu'à pas lui dire de telle chose aussi ! Elle avait peur mais bon, si elle se mettait à trembler devant lui il n'hésiterait pas à frapper... Non ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Tss, ose me défier pour voir... |

| Tss, ose me défier pour voir... |


Messages : 223
Inscrit le : 30/06/2012

Carte d'identité
Âge: 19 ans
Gang: Devil Souls
Relations:

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Mer 1 Aoû - 19:54

La jeune fille en face de lui l’énervait au plus haut point. Il faisait pourtant des efforts pour garder son calme, trouver des idées pour l’apaiser et essayer de la comprendre, mais rien. De toute façon, Shad n’avait jamais été quelqu’un de très sympathique ou compatissant alors ce n’était certainement pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Le ton qu’elle employait pour lui parler le mettait en rogne ; comme si cette gamine pouvait tout savoir, tout comprendre ! Elle disait savoir que les gangsters étaient des êtres sauvages et barbares et pourtant, elle lui parlait de la sorte.

- Pff, dans ce cas arrête de te la jouer en me parlant comme ça et va chercher des infos par toi-même, t’avanceras déjà bien plus imbécile.

Le ton montait, la voix devenait de plus en plus grave. Oui, ça y est, Shad perdait la raison et commençait à tout voir aussi noir que la nuit. Et puis d’abord, pourquoi se retenait-il ? Une simple civile qui se balade, l’accoste et le voilà parti pour essayer de paraître sympathique tout en ne l’étant pas ? Il avait beau se dire qu’il devrait essayer de se « civiliser » un peu plus que d’habitude, rien n’y changera.
Les paroles de la blonde firent afficher un sourire sur les lèvres du jeune homme. Rien qu’en mettant ces mots en boucle, il ne pouvait s’empêcher d’avoir un rire nerveux, moqueur… Il ne savait pas lui-même comment qualifier cela tellement c’en était drôle.

- Pas crédible ? Ou t’as juste pas envie d’y croire ?

Doucement, il releva sa tête pour plonger son regard dans les yeux de son interlocutrice. Un regard noir presque meurtrier. Ou joueur, s’il ressentait l’envie de torturer un peu sa victime.

- Ah oui, je vois. Les Devils Souls te font donc si peur que ça ? Humpf, c’est toi qui fait ta maligne.

Sans crier gare, Shad donna un coup de poing sur la joue gauche de la jeune fille. Il se sentait soudainement bien plus apaisé et calmé, même si son envie de la tabasser était encore présente.

- Tu parles à des gens alors que tu ne sais même pas qui ils sont, c’en est pathétique. Tu sais pourtant que je fais parti d’un gang, mais pas lequel. Ca ne t’es donc pas venu à l’esprit que je faisais parti de ces Devil Souls ? Je sais à quoi tu penses et, même si on les voit toujours trainer en groupe, il arrive qu’on traine seul aussi. Pas de bol, t’as tiré le mauvais numéro.

La jeune fille avait beau avoir des paroles dignes d’une héroïne de manga, elle n’en était pas une. Ses mots la conduisaient directement pour l’autre monde, Shad ayant besoin de se calmer les nerfs. Il la regardait de haut et se disait que la frapper à mort n’était pas une si bonne idée. Il ferait donc plus doucement. Enfin, s’il le pouvait. Il commença donc à frapper sans réelle retenue, ne faisant pas attention aux passants et se demandait bien comment est-ce qu’elle allait se débrouiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfes.forumactif.pro


avatar

| Civil |

| Civil |


Messages : 78
Inscrit le : 07/07/2012

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Jeu 2 Aoû - 8:33

Non ! Il n'avait pas fait ça !... Et bien si, il l'avait frappée ! La demoiselle porta sa main à sa joue visiblement choquée car elle ne l'avait pas vu venir, elle s'attendait bien sûr à ce qu'il décide de devenir plus agressif mais elle avait prévue de courir à ce moment-là, courir comme une dératé jusqu'à... Jusqu'à l'endroit où elle serait en sécurité ! Mais là... Elle n'avait pas prévue qu'il frapperait tous de suite !... En plus ça faisait mal quoi !

Mais la demoiselle commençait à peine à se focaliser sur la douleur au niveau de la joue qu'il fit une révélation qui glaça le sang d'Alicia : Devil Soul ?! C'était un Devil Soul ?!!... Il fallait courir ! Courir très très très vite !
La blonde lança un regard noir à ce jeune homme qui semblait visiblement énerver, aurait-elle toucher une corde sensible sans s'en rendre compte ?...
De toute façon il était trop tard pour partir en courant : il avait recommencé à frapper.

C'était fou comme ça pouvait faire mal lorsque l'on y était pas habitué, mais maintenant elle savait ce que ça faisait... Autant essayer de trouver un point positif... Même si trouver un point positif à se faire tuer n'était pas la meilleure chose que l'on puisse trouver...
Pourquoi avait-elle fallut qu'elle l'interpelle ?!! Sombre idiote...
La demoiselle inspira profondément en se prenant un énième coup, se recroquevillant légèrement pour tenter de protéger ses organes vitaux, elle se laissait faire, après tous que voulait-il qu'elle fasse ?... Elle ne savait pas se battre et contre un Devil Soul s'était peine perdue...
Pourtant Alicia se redressa, certes difficilement, mais se redressa en encrant son regard dans celui de ce Devil Soul :

-Je suis peut-être pathétique, mais je me moque franchement de ton opinion.

Elle s'étira légèrement histoire de voir si elle n'avait rien de casser sans que son adversaire le remarque. Ses muscles lui faisait un mal de chien, à tous les coups elle avait quelque chose de froissé...
Elle s'adossa au mur ayant bien une idée en tête, c'était le moment de montrer que le jogging le matin ça servait...

-J'ai touchée une corde sensible on dirait... Mon pauvre petit.

De l'arrogance ? Peut-être. A vrai dire, elle guettait l'instant où il baisserait sa garde pour qu'elle puisse frapper dans un endroit bien précis et détaller comme un lièvre sans qu'un Devil Soul enragé puisse la poursuivre... Mais si elle approchait d'elle-même il se douterait de quelque chose alors quitte à se prendre encore quelques coups, autant qu'ils servent à rapprocher ce jeune homme...

-Et puis... Comment veux-tu que je sache que tu es un Devil Soul ? Ils sont réputés pour être doué un minimum en combat non ?

Un sourire provocateur se dessina sur ses lèvres malgré qu'elle était morte de peur, il fallait jouer le jeu à fond... En plus avec le goût écoeurant du sang qu'elle avait dans la bouche ce n'était pas facile de jouer les cingléesprovocatrice et suicidaire...
Son coeur allait lâcher à force de battre aussi vite, pourquoi fallait-il qu'elle tombe toujours dans ce genre de situation ?
... Évidement les super-héros n'existaient pas... Faite que quelqu'un ait prévenu la police où autre parce qu'elle commençait sérieusement à douter de son plan suicidaire...

L'adolescente grimaça légèrement en prévoyant un nouveau coup, fait que ce soit le dernier... Fait qu'il approche suffisamment pour qu'elle puisse le mettre à terre et déguerpir... Fait que son plan marche....

(Alicia est suicidaire et mazo sur les bords, c'est pas possible sinon XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

| Tss, ose me défier pour voir... |

| Tss, ose me défier pour voir... |


Messages : 223
Inscrit le : 30/06/2012

Carte d'identité
Âge: 19 ans
Gang: Devil Souls
Relations:

MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   Dim 12 Aoû - 17:11

Plus Shad s’énervait, moins la jeune fille semblait vouloir abandonner la partie. Qu’est-ce qu’elle pouvait être tenace et arrogante ! Le jeune homme n’aurait jamais pensé qu’une fille essaierait de se sortir d’une bagarre perdue d’avance en provocant délibérément son adversaire, à croire qu’elle était suicidaire ou quelque chose dans le genre. Elle se fichait de son opinion ? Tant mieux, ça l’évitait de gaspiller sa salive pour rien alors. Par contre, touché un point sensible… ? De quoi parlait-elle ? Shad était énervé car il ne pouvait pas rejoindre ses potes plus tôt qu’il l’aurait voulu et puis son comportement de gamine le tapait sur le système, rien de plus. Elle voulait juste gagner du temps, sans doute.

- Je dirais plutôt que je t’ai frappé trop fort, tu commences sérieusement à délirer. Une corde sensible ? Pff, y’a longtemps que j’ai plus ressenti ce genre de trucs, c’est pas une conversation avec une tarée dans ton genre qu’il va y avoir quoi que ce soit de dérangeant.

Il l’avait frappé et se sentait plus apte à parler normalement. Il savait que s’il continuait encore à se laisser aller, il finirait inévitablement par la tuer involontairement. N’ayant pas envie de déclencher un scandale ou d’impliquer les autres Devil Souls là-dedans, il gardait ses distances et laisserait cette fille partir. Après tout, ça pouvait être marrant de voir si elle serait capable de réaliser son but – qui ne semblait pas du tout être réalisable.

- La provocation, ça marche pas, j’te l’dis tout de suite.

Avant même qu’il n’ait eu le temps de dire ou de faire le moindre mouvement, des policiers entouraient la zone. Ces fumiers n’avaient donc pas mis leur sirène pour éviter que Shad ne les voit avant ? Pas bête. Cependant…

- Hé gamin ! Laisse la fille tranquille et suis-nous bien gentiment. T’es encerclé alors n’essaie pas de tenter quoi que ce soit.
- Pff, essaie pour voir ! provoqua-t-il un sourire narquois sur les lèvres.

Sans plus attendre, il courut vers le policer qui tenait un revolver à la main, pointée sur lui. Mais qu’importe, il n’oserait pas tirer en pleine rue avec des passants autour et des boutiques de luxes juste à côté. Shad évitait deux balles que les policiers tiraient sans réelle intention de tuer. Cela, le jeune homme en profita et leur asséna un coup de pied au niveau de l’estomac avant de s’enfuir en prenant une petite ruelle vers la droite. D’ici, personne ne pourrait le rattraper et il connaissait aussi bien qu’eux ce quartier. Si ces adultes osaient venir dans le quartier général des Devil Souls, ils mourraient à coup sûr.

[Voilà, Shad s'en va ! Ce fut un bon rp, dommage qu'on doive en rester là. Alicia est trop maso, faudrait qu'elle se limite un peu de temps en temps. xD Merci pour le rp. ~]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfes.forumactif.pro

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Réaliser qu'une zone, c'était quand même petit. (pv Alicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arfès • forum rpg de gangs :: RPG :: Oravion, zone ouest :: Boutiques de luxe-